Assurance-vie pour enfant

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en janvier 2022

Sommaire

 

Si l'assurance décès souscrite au nom d'un mineur de moins de 12 ans est interdite, à l'inverse souscrire une assurance-vie est parfaitement possible.

L’assurance vie est un produit d’épargne performant. Le choisir pour un enfant peut être une idée intéressante pour lui assurer une certaine somme pour bien démarrer dans la vie.

Le point sur l'assurance-vie dédiée aux enfants !

Comprendre le mécanisme de l’assurance vie

Acteurs d'une assurance-vie

L’assurance vie est un contrat à trois têtes :

  • le souscripteur ;
  • l’assuré ;
  • le bénéficiaire.

Dans le cadre d’une assurance vie souscrite pour un mineur :

  • le souscripteur est l’adulte qui ouvre l’assurance vie ;
  • l’assuré est l’enfant : c’est lui qui bénéficiera des sommes épargnées au terme du contrat ;
  • Le bénéficiaire est la personne qui touchera les sommes si l’enfant meurt prématurément :
    • ce peut être soit le souscripteur ;
    • soit un membre de la fratrie de l’assuré, etc.

Règles restrictives liées à l'assurance-vie

Pour souscrire une assurance-vie à un enfant, vous devez respecter quelques restrictions de procédure :

  • si l'enfant a moins de 12 ans :
    • l'accord et la signature de ses deux parents est nécessaire ;
    • si l'un des deux est défaillant (décédé par exemple), c'est le juge des tutelles qui doit autoriser l'opération ;
  • au-delà de 12 ans, le consentement de l'enfant sera demandé ;
  • le contrat doit comporter impérativement une durée déterminée, même s'il est renouvelable ensuite chaque année.

Maîtriser les intérêts d’un contrat d’assurance vie

L’assurance vie permet au souscripteur d’épargner sur un support intéressant pour son enfant ou son petit-enfant :

  • En effet, c’est une épargne à long terme :
    • les frais d’entrée ne sont lissés que par un maintien de 2 années minimum ;
    • les avantages fiscaux ne se ressentent véritablement qu’au terme des 8 ans du contrat ;
  • L’assurance vie est donc idéale pour constituer une épargne importante pour la majorité, le mariage, etc. :
    • en effet, le souscripteur peut choisir de bloquer les sommes jusqu’à la réalisation d’un événement spécifique ;
    • les assureurs choisissent généralement un âge comme date butoir : 18 ou 25 ans par exemple.

À partir des 10 ans de votre enfant :

  • si vous versez 30 € par mois sur une assurance vie qui lui est dédiée ;
  • après son bac, il touchera 3 000 € :
    • pour meubler son appartement d’étudiant ;
    • pour s’acheter un ordinateur ;
    • partir en voyage, etc.

Pensez à l'assurance-vie pour épargner sereinement :

Assurance-vie

Assurance-vie : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur la souscription et le fonctionnement du contrat
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider