Souscripteur d'une assurance-vie

Ooreka Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en septembre 2018

Sommaire

  • Souscripteur d’une assurance-vie : personne physique ou morale
  • Souscripteur d’une assurance-vie et bénéficiaire désigné
  • Renonciation
  • Décès du souscripteur de l'assurance-vie

Le souscripteur est la personne physique qui signe le bulletin de souscription, choisit les caractéristiques du contrat et s’engage à régler les cotisations.

C’est le souscripteur qui désigne le ou les bénéficiaires qui recevront les prestations garanties au terme du contrat en cas de décès.

C’est le décès du souscripteur qui déclenche le versement du capital accumulé sur le contrat ou la mise en service d'une rente.

Souscripteur d’une assurance-vie : personne physique ou morale

Le souscripteur d’un contrat d’assurance vie est généralement une personne physique, mais il peut aussi s’agir d’une personne morale (entreprise). Il ne faut pas confondre l’assuré et le souscripteur du contrat.

L’assuré est la personne sur laquelle repose le risque couvert, par exemple, le décès.

Si le souscripteur désigne un assuré, le consentement de celui-ci doit figurer au contrat. Le plus souvent, les statuts de souscripteur et d’assuré se cumulent, mais ce n’est pas obligataire.

Le souscripteur doit remplir certaines conditions. À savoir :

  • d'être en âge (majeur) et d'avoir la capacité juridique de souscrire un contrat ;
  • de s’engager à payer les cotisations prévues ;
  • de respecter les limites d’âge imposées par l'assureur ;
  • de remplir de façon sincère et complète un questionnaire médical éventuel (assurance en cas de décès).

Souscripteur d’une assurance-vie et bénéficiaire désigné

Le bénéficiaire désigné est celui qui percevra un capital ou une rente lors du décès de l’assuré.

C’est le souscripteur qui désigne ce ou ces bénéficiaires. Le souscripteur n’est pas forcé de prévenir les personnes qu’il a désigné comme bénéficiaires. Il peut remettre son choix initial en question à tout moment.

Il peut aussi demander au bénéficiaire d’accepter ce statut de créditeur. S’il accepte (son accord est obligatoire depuis 2007), la signature d’un avenant est requise.

Le souscripteur peut désigner un ou plusieurs bénéficiaires :

  • par mention dans le contrat d'assurance ;
  • par testament olographe (rédigé par la main de l’auteur) ou authentique (réalisé devant notaire et plus sûr).
  • par simple lettre à l'assureur.

Renonciation

Une fois le contrat signé, le souscripteur dispose de 30 jours pour revenir sur sa décision. Cette décision doit être notifiée par lettre recommandée avec AR.

Ce délai de 30 jours peut être extensible si les informations et documents obligatoires (note d’information, etc.) n’ont pas été remis par l’assureur.

En cas de renonciation, l'assureur est tenu de restituer l'intégralité des sommes portées à l'actif du contrat dans les 30 jours suivant la réception du recommandé.

Passé ce délai, les sommes en instance produisent des intérêts au taux légal majoré de 50 % durant les 2 premiers mois, puis au double de l’intérêt légal après ce délai.

Décès du souscripteur de l'assurance-vie

C’est lorsque le souscripteur décède que le contrat d’assurance-vie prend fin.

Deux cas de figure peuvent se présenter :

  • si aucune personne n’est désignée comme bénéficiaire dans la clause du contrat d’assurance-vie, le capital revient aux héritiers, mais son montant est soumis aux droits de succession (sans abattement ) ;
  • s’il y a un bénéficiaire désigné, la rente ou le capital est versé au bénéficiaire désigné s’il l'accepte dans un délai de 3 mois. Faute de quoi, les héritiers du souscripteur peuvent révoquer la clause bénéficiaire afin de réintégrer le capital dans la masse successorale.

Assurance-vie : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur la souscription et le fonctionnement du contrat
Télécharger mon guide
Assurance-vie

Aussi dans la rubrique :

Conclure

Sommaire